Programme de la Conférence > Visite technique de l'ASA du Canal de Gignac (14/10/2015)

Informations générales

Lieu : Canal de Gignac

Date et horaire : le mercredi 14 octobre 2015,  09h-12h30

Accessibilité : libre et gratuit, dans la limite des places disponibles (pour des raisons de logistique et pour garantir votre place, nous vous recommandons de réserver votre visite en ligne)

Responsable : Céline Hugodot

Descriptif

L’ASA du Canal de Gignac est une Association Syndicale qui regroupe les propriétaires fonciers d’un périmètre de 3 000 ha environ, situé dans la moyenne vallée de l’Hérault, à 30 km au Nord-Ouest de Montpellier.

Créée en 1879, cette Association Syndicale Autorisée a pour objet de créer et d’entretenir un Canal dérivé de l’Hérault pour permettre l’alimentation en eau brute des propriétés souscrites.

50 km de réseaux de transport (réseau primaire) et 250 km de réseaux de distribution (réseau secondaire), permettent de prélever l’eau dans le fleuve Hérault (unique source de prélèvement) et de desservir les quelques 10 000 parcelles appartenant aux 4000 adhérents du périmètre, répartis sur 11 communes. Le périmètre irrigué est occupé à 67% par la vigne et à 22% par des cultures de diversification ou des jardins. 10% du périmètre, environ, sont concernés par des carrières et sablières, à différents stades d’exploitation.

Historiquement gravitaire, et organisée autour d’un tour d’eau, la distribution d’eau auprès des usagers fait l’objet d’un programme de modernisation depuis la fin des années 1990. Ce programme prévoit, à terme, la conversion intégrale des réseaux, pour une desserte sous pression, en eau continue. Cette modernisation est rendue obligatoire par la rareté de la ressource en eau et la nécessité d’organiser le partage entre les différents usagers du fleuve (eau potable, baignade, usage touristique, pêche, besoins du milieu aquatique, besoins en eau d’irrigation). Elle consiste à convertir les réseaux de distribution gravitaires aériens, en canalisations enterrées, sous pression.

Au-delà du seul intérêt écologique sur la ressource en eau, cette modernisation est un facteur de développement local pour l’agriculture, d’une part, mais également les autres usages (usage loisir, usage d’eau brute à vocation de process industriel) : elle permet en effet, une diminution importante des prélèvements en eau (gain d’efficience), et améliore le confort d’utilisation, en autorisant l’adoption de systèmes d’irrigation novateurs (irrigation localisée ou goutte-à-goutte, fertirrigation, automatisation des arrosages, contrôle fin des apports d’eau,…).

En 2015, près de 40% du périmètre bénéficie d’une desserte sous pression (surpression à 2 bars minimum, avec filtration collective à 150 microns), un tiers du périmètre est équipé de canalisations enterrées permettant une desserte en eau continue sans surpression et seuls les 30 % restant fonctionnent encore traditionnellement à la raie. L’échéance du programme de modernisation (Contrat de Canal) est fixée à 2018.

Programme de la visite

9h – départ en bus

9h45 - visite de la prise d’eau du Canal dans l’Hérault au seuil de la Combe du Cor

10h30 – visite d’une station de surpression, sur un secteur récemment modernisé. Comparaison avec un secteur gravitaire

12h – retour en bus au Corum

Photos

Gignac3_4.jpg   Gignac1_3.jpg  Gignac2_3.jpg

Personnes connectées : 2 Flux RSS